Matériel randonnée

Roller de randonnée : Pour cette discipline, le modèle de type « fitness » est le plus répandu mais on y rencontre parfois des rollers de compétition, de freestyle et des quads.

Le diamètre des roues est compris entre 85mm pour une randonnée urbaine classique et jusqu’à 110mm pour les randonnées sportives.

Protections : Le casque est obligatoire et les protections pour poignets, genoux, coudes sont très recommandées. En effet, même si l’on a un bon niveau une randonnée est souvent composée de niveaux de patineurs très hétérogènes. Et un débutant peut entraîner dans sa chute un patineur d’excellent niveau.

Protection complémentaire : Les krachpads vous protégeront le bas du dos et les hanches, notamment si vous êtes débutant avec des difficultés pour fléchir les genoux ou si vous êtes confirmé et que vous envisagiez de descendre un col de montagne.

Gilets fluo : Indispensable sur route ouverte, en particulier la nuit.

Un bidon d’eau ou de boisson énergétique : pour les longues randonnées ou par temps chaud.

Alimentation : elle est à adapter à la longueur du parcours et peut être constituée pour randonnées de 20 à 50 km de pâtes de fruits, fruits secs… Pour les randonnées plus longues à basse intensité, un sandwich et tous les éléments d’un repas permettant de régénérer l’organisme surtout si un pique-nique est organisé en milieu de parcours. Pour les randonnées supérieures à 50 km à train rapide, l’alimentation redevient légère (fruits secs par exemple) voire semi liquide.

Clé Allen : vous aurez peut-être à resserrer vos roues ou platine et elle ne prend pas beaucoup de place.

Sac à dos : pour les longues randonnées en autonomie, vous y mettrez vos affaires personnelles, la ration alimentaire, une petite trousse à pharmacie avec peau artificielle et désinfectant, un tee-shirt ou sweet-shirt de rechange, éventuellement un coupe vent, un tampon de rechange…